"Qui aurait cru qu'en 1930 ce bucheron suisse Adolf Wölfli, non-musicien, aurait caché 5000 partitions dans ses 25.000 dessins?"

De 1900 à 1930 le valet de ferme et bucheron suisse Adolf Wölfli est interné à l’hopital de la Waldau de Bern. A sa mort, Il laisse dans sa chambre une oeuvre colossale de 25.000 dessins dont 5000 d’entre eux contiennent des notes de musique indéchiffrables. Apres 80 ans durant les quelles ces notes restent décoratives, le hasard pousse Baudouin de jaer à en découvrir la clé de déchiffrage qui s’applique sans exception à toutes les partitions de Wôllfi. Dès cet instant incroyable, de Jaer est aspiré dans cette aventure extraordianire : Wolfli tisse les unes dans les autres des marches aux sonorités folkloriques qui de sucrout semble les 5000 toutes différentes.

 

Pour plus d'infos et pour avoir la possibilité d'acheter le livre: https://www.subrosa.net/en/catalogue/music-in-the-margins/adolf-wolfli.html

© 2020 Baudouin de Jaer
Webdesign by Martijn Dendievel